C’est timidement que je me suis rendue Rue Crémieux vendredi…