Comme une peinture, la magie de la photographie… Comme des petites touches de couleurs que l’on ef“fleur”e avec un pinceau, des petites fleurs qui remplissent les trois quarts du tableau…

Être fleur bleue, on entend souvent cette expression, être fleur bleue c’est être naïf, sentimental, rêveur. Beaucoup de gens voient cette expression d’un mauvais oeil en faisant tout de suite le parallèle avec la niaiserie, c’est dommage car elle est pourtant si belle. Être fleur bleue, je crois que je le suis, un peu, beaucoup, passionnément et je prends même cela comme un compliment. Il n’y a rien de plus beau, de plus délicat qu’une fleur et ce qu’importe sa variété, qu’importe sa couleur.

Des fleurs bleues, partout, qui bordent le chemin et qui miroitent au soleil comme de véritables trésors. Ces petites clochettes qui donnent un air magique et féerique à ce sous bois qui semble alors hors du temps, loin de tout, comme sorti tout droit d’un conte pour enfants.

Plus un mot et place aux photos,

Merci à Benjamin et à mes trois super assistants grands-parents pour ces photos et ce bon moment !

Chapeau : Traclet / Robe : Make My Lemonade x Elise Hameau / Chaussures : Bobbies