Blog

L’amour (de soi)

C’est à l’Hôtel Amour, dans cette jolie chambre aux teintes dorées, que je me suis laissé aller à un exercice qui pour moi est l’un des plus compliqués, une série photo c’est déjà beaucoup pour moi alors poser en body c’était un véritable challenge. C’est drôle, souvent quand j’y pense je me dis même que

Des Petits Hauts, 20 ans !

Paris, un jour tout gris, une douce rêverie … Une mélodie qui résonne, celle d’un vieux téléphone … 💫 Un appel, une invitation à l’imagination … L’heure est à la fête, au programme ? Gourmandises, paillettes et boule à facettes … Je suis plus qu’heureuse de vous amener avec moi dans mes déambulations parisiennes pour

L’imaginaire

Dans ce grand archipel d’imaginaire que sont mes rêveries je cherche à comprendre cet univers … Le regard perdu, parfois même vide ? À divaguer entre mes émotions et mon imagination… Contemplations vagabondes dans un monde qui semble ne pas tourner rond, parfois, et même très souvent … Et je rêve, je rêve d’escapades, de

Derrière un sourire

Comme si être enfermée une fois ne suffisait pas …
Il y a des moments dans nos vies que l’on garde pour soi, année après année, bien caché, juste là, mais ils ne se voient pas … Jamais je n’aurai pensé un jour me dévoiler comme je vais le faire maintenant, mais il faut avouer qu’avec ce confinement tout est question de sentiments mélangés, d’anxiété …

Doux souvenirs

On vit dans un drôle de siècle, les souvenirs se cachent au fond de notre « pellicule » mais celle-ci a perdu tout son aspect physique, elle est là, c’est une application sur ce que l’on appelle nos smartphones. On a perdu tout le charme d’antan, et même si paradoxalement de par mon activité ici je suis en plein dans ce mouvement je me plais à continuer de faire imprimer mes images sur papier, mat ou glacé, en album ou en format carré. À l’ère des réseaux sociaux, du digital, on en a oublié le toucher, les choses physiques : c’est à mon sens bien dommage car l’un et l’autre peuvent parfaitement s’associer il me semble.